VOTRE FESTIVAL

Le cinéma au service des droits humains et de la liberté d'expression

La 8ème édition du festival Ciné Droit Libre se tient du 2 au 14 juillet 2012 à Ouagadougou. Inexorablement, la manifestation est entrée dans les habitudes ouagalaises. Pendant plus d'une semaine,  en 6 endroits stratégiques, des milliers de cinéphiles vont se mobiliser autour de projections de films sur plusieurs sujets sensibles, polémiques.

Au fil des éditions, «Ciné Droit Libre» est devenu un véritable espace d’expression, une tribune libre pour la défense des droits humains au Burkina Faso en particulier et en Afrique en général. Depuis 2006, il est membre du HRNF (réseau international des festivals de film sur les droits humains).

Lancé en 2005 avec une dizaine de films, et un public estimé à 2500 spectateurs, le nombre d’amateurs de «Ciné Droit Libre» est passé à 4000 à la 2ème édition ave 27 films et à de 10.000 spectateurs à la 3ème édition. Les deux dernières éditions ont proposé une quarantaine films à plus de 15.000 spectateurs à Ouagadougou, et dans 5 villes de l’intérieur.
A travers le monde, «Ciné Droit Libre» partage son expérience avec d’autres festivals et a exporté son concept vers d’autres pays d’Afrique tel que le Mali, le Kenya, la Centrafrique et la Côte d’Ivoire.


Les grandes lignes de l’Edition 2012

Projections débats
Bâtie autour du triptyque «un film, un thème, un débat » le programme de la 6ème édition sera rythmé par deux thèmes principaux: Droits humains et liberté d’expression. Les débats mobiliseront trois acteurs: un modérateur, un invité (qui sera soit le réalisateur du film, un journaliste ou un activiste des droits humains), et le public.

Forum du Festival
Le forum du festival se déroulera le samedi 7 juillet à partir de 10 heures, au Centre culturel français Georges Méliès autour du thème: «Femme, moteur du changement en Afrique». Ce sera l’occasion pour intellectuels, journalistes et réalisateurs de renom de partager leurs réflexions.

Masters class sur le documentaire
L’idée de ces ateliers est de permettre aux jeunes cinéastes, réalisateurs et à des animateurs membres d’ONG de se familiariser avec les techniques de réalisation documentaire. Les masters class seront animés par les réalisateurs présents au festival: Yanick Letourneau, Antoine Vitkine, Sani Magori et Michel Zongo.

Expositions des productions audiovisuelles et de travaux sur les droits de l’homme et la liberté
«Ciné Droit Libre » est aussi une tribune pour les ONG et associations intervenant dans le domaine des droits humains, de la liberté d’expression et du développement. Comme aux éditions passées, un espace sera aménagé pour permettre à ces organisations d’exposer les produits de leurs actions sur le terrain (films, livres, rapports, etc.)

Concours du meilleur projet documentaire pour jeunes réalisateurs du BurkinaInitié à 3ème édition, en 2007, le concours du meilleur projet documentaire se poursuit cette année encore par une cérémonie officielle de remise de prix au lauréat. Par ce biais, «Ciné Droit Libre» encourage les jeunes cinéastes africains à s’investir dans le domaine du cinéma engagé pour les droits humains.

Concours de débats : « 10 minutes pour convaincre »
Introduite à la 5ème édition, l’activité «10 minutes pour convaincre » a été bien accueillie en 2009 sur le campus universitaire de Zogona. C’est une aubaine pour des étudiants en quête de perfectionner leur culture générale mais aussi un bon exercice pour ceux qui veulent apprendre à prendre la parole en public. Un podium sera érigé à cet effet dans le hall de l’Amphi A600 de l’Université de Ouagadougou et sera ouvert au public.


Partenaires
Ambassade Royale des Pays-Bas, Centre Culturel Français Georges Méliès (CCFGM), Festival et Forum International du film sur les droits Humains de Genève (FIFDH), Amnesty International section Burkina, Mouvement Burkinabè des droits de l’Homme et des peuples (MBDHP), Centre National de presse Norbert Zongo, Mouvement des Sans Voix…

Partenaire Médias
Radio France International (RFI), TV Canal 3, SMTV, Africable, Observateur Paalga, Sidwaya, L’Evénement, Bendré, le reporter, Fasozine, France 2, Ouaga FM, Pulsar FM, Safane FM, Salankoloto, Radio Jeunesse.


Aucun commentaire: